Beatrice Borromeo : Au côté du prince Albert de Monaco pour la Croix-Rouge

August 12, 2021 0 By PENTICTONLAWYERS

Le prince Albert II de Monaco n’avait certes guère besoin d’assistance pour officier, lundi 11 mars 2019, lors de la traditionnelle cérémonie de remise des diplômes de secourisme organisée chaque année en ce mois par la Croix-Rouge monégasque. Mais le souverain, président de l’association et rompu à l’exercice, a pu néanmoins compter, à l’auditorium Rainier III, sur un renfort de charme et familier, en la personne de Beatrice Borromeo.

Click Here: UK football tracksuit

La journaliste italienne de 33 ans se joignait en effet aux personnalités officielles rassemblées aux côtés d’Albert, à l’image du ministre d’État Serge Telle, et de Mathieu Liberatore, responsable de la section Secourisme pour la Croix-Rouge monégasque, pour ce rituel du mois de mars. Quelques jours après le 2e anniversaire de son fils Stefano et à quelques semaines du premier de son autre garçon, Francesco, né le 21 mai 2018, l’épouse de Pierre Casiraghi se tenait au premier rang, sobrement vêtue de noir et fidèle à sa discrétion naturelle – même si ses rares apparitions dans la vie publique du Rocher sont systématiquement remarquables. Un an plus tôt, alors qu’elle était enceinte de huit mois, Beatrice, femme de combats (sa carrière journalistique, émaillée d’enquêtes périlleuses sur la mafia, et son compte Twitter en attestent), avait accompagné sa belle-mère la princesse Caroline de Hanovre dans un camp de réfugiés administré par la Croix-Rouge italienne à Vintimille en Ligurie, inquiète du sort de ces populations – dont de nombreux enfants – fuyant des zones de guerre.

Le prince Albert II de Monaco, après avoir inauguré le complexe One Monte-Carlo en compagnie de la princesse Charlene et de leurs enfants le prince Jacques et la princesse Gabriella, se trouvait la semaine dernière au Canada l’occasion d’un déplacement en lien avec les activités de sa fondation en faveur de la protection de l’environnement. Laquelle, via sa branche locale, a effectué un don de 50 000 dollars pour les bélugas du fleuve Saint-Laurent. Outre des discussions autour des grands enjeux environnementaux avec diverses personnalités, il s’est vu remettre un doctorat honoris causa de l’Université de Sherbrooke, reconnaissant son dévouement à cette cause. Le souverain monégasque a également profité de son séjour pour découvrir une exposition dédiée à sa mère la princesse Grace à l’hôtel Château Frontenac, et pour aller assister en Colombie-Britannique à des essais d’Antarctica, un véhicule électrique développé par le constructeur monégasque Venturi, et pour découvrir

De retour en principauté, on l’a depuis vu à la kermesse Soeur Marie au chapiteau de Fontvieille puis au Monte-Carlo Film Festival de la Comédie.